La Côte d’Ivoire traverse l’une de ses plus graves crises électriques, du fait, notamment de la baisse du niveau d’eau dans les barrages hydroélectriques du pays. La solution aurait pu se trouver dans d’autres sources de production de l’électricité comme la thermique. Le gaz demeure l’une des principales composantes du mix énergétique ivoirien. D’importants investissements ont été réalisés dans le secteur pour que cette source d’énergie joue pleinement son rôle d’alternative en cas de défaillance de l’hydroélectricité.