Affirmation : Macron donne un ultimatum aux pays africains qui refuseraient de faire vacciner leurs populations.

Source : Site internet OpéraNews du 04 mai 2020 (https://bit.ly/3bpm4N6)




"Emmanuel Macron déclare que tout pays africain qui ne voudra pas que sa population utilise le vaccin européen contre covid 19, sa population ne voyagera plus Europe..."

Emmanuel Macron : « Nous continuons à chercher un vaccin contre coronavirus mais j'espère que nos recherches sont déjà dans sa crépuscule, et tous les pays du monde, particulièrement de l'Afrique qui ne vont pas utiliser nos vaccins, nous allons couper toutes relations avec eux voir même ses habitants ne viendront même pas faire des tourismes en France, je veux que vous partagez ce message afin que lorsque j'appliquerai ces choses vous ne regrettez pas, l'Asie peut nous trahir mais pas l'Afrique, ce continent d'Afrique sait là où il était et comment l'Europe l'a aidé Merci », peut-on lire dans un article publié le 04 mai 2020 sur le site internet Opera News et qui n’est pas signé. 


Dans sa chute, l’auteur anonyme se pose des questions à savoir Pourquoi cet acharnement ? Nous sommes libres de choisir de se faire vacciner ou pas ? À quand la fin de l'esclavage ? Avant d’inviter ses lecteurs à lire son article et le partager pour dit-il protéger l’Afrique.


Est-il vrai que Emmanuel Macron a donné un ultimatum aux pays africains qui refuseraient de faire vacciner leurs populations ?   


A la lecture de cet article qui n’engage nullement la responsabilité du site internet Opera News comme indiqué en pied de page du média numérique, on se rend compte qu’il ne comporte nullement des sources. On ne sait ni, quand et où, le président français a tenu ces propos ? Et dans quel contexte il l’aurait fait. Certes, il s’agit plus d’une opinion qu’un article de presse (compte rendu, enquête, dossier, interview, etc) mais, il devrait être basé sur des faits réels et vérifiables. Et ce qui n’est pas le cas. En plus de ne comporter aucune source, l’article n’est pas signé.


Ces deux observations, nous emmènent à noter que l’article est plus proche d’une théorie de complot que d’un travail journalistique. On pourrait également le qualifier de tract numérique avec en ligne de mire la volonté de manipuler et d’exacerber la haine raciale. Mais au-delà de ces supputations nous avons essayé de voir si les propos attribués au président de la république française, Emmanuel Macron ont été rapportés par d’autres médias en plus du site Opera News . Nos recherches nous ont amenés sur la page Facebook Africa TV Vision (https://bit.ly/3cmsH48 ).




Cette page Facebook a été créée le 30 mars 2019 au Sénégal. Elle compte 845 likes et 903 abonnés. Cette page est celle du média Africa-Vision-Tv (Lien de la Chaîne Youtube https://bit.ly/2xTzlQp  ) qui est une société africaine indépendante de production de films et vidéo, de diffusion en ligne de courts et longs métrages, de séries et documentaires africains. Actif depuis 2001, Africavision.tv (ex Credo Media productions) s’est imposé leader dans la production de séries télévisuelles pour les jeunes en Afrique et les documentaires thématiques d’actualité et d’Histoire africaine (Source  https://tvafricavision.com/fr/quienes-somos/ ). 

Au regard de ce qui précède, nous pensons que la page Africa Vision a été la première source de divulgation de cette information le 30 avril 2020 qui a ensuite été reprise par le contributeur anonyme de l’agrégateur Opera News le 04 mai 2020. 

Nos recherches nous ont également menés également à fouiller du côté des médias hexagonaux mais aussi sur les canaux officiels utilisés pour la communication d’Emmanuel Macron, notamment sur le site internet de la présidence française (https://www.elysee.fr/ ) et les comptes officiels sur les réseaux sociaux du premier citoyen français. 

Twitter : @EmmanuelMacron    

Facebook : https://www.facebook.com/EmmanuelMacron/ 

Instagram : https://www.instagram.com/emmanuelmacron/ 


Emmanuel Macron n’a jamais tenu ces propos relayés par Africa-vision Tv et repris sur Opera news

Sur ces différents canaux de communication, nulle part, on ne retrouve les propos que Africa-vision Tv et Opera news tentent d’attribuer au président français. 

Aucun média français ou occidental ne fait cas de ces propos. 

Alors question à quel moment et dans quelle circonstance Emmanuel Macron a-t-il tenu ses propos? A-t-il parlé de la vaccination des africains ? Qu’est-ce que le président français a-t-il dit réellement et qui concerne l’Afrique dans la lutte contre la pandémie de la maladie à coronavirus? 

En effet, depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, le président français, Emmanuel Macron a fait plusieurs adresses à la nation, et a accordé de nombreuses interviews aux médias tant locaux que internationaux. Et parmi cette kyrielle d’interventions, le président de l’exécutif français a abordé des sujets concernant l’Afrique. Mais nulle part il n'a déclaré vouloir contraindre les pays africains à accepter de force un quelconque vaccin.

C’est le cas de l’interview exclusive qu’il a accordé à nos confrères de Radio France Internationale (RFI) le 14 avril. 

Dans cet entretien, le président français a expliqué sa stratégie pour aider l'Afrique à faire face à la pandémie de coronavirus. “Il espère dès ce mercredi soir, à l'occasion d'un G20 Finances, un moratoire sur la dette contractée par les pays africains”, peut-on lire dans l’interview sur le site du média de service public français. 

Concernant la thématique liée à un vaccin contre le coronavirus, Emmanuel Macron l’a abordée le 04 mai 2020 dans une question posée par une journaliste, comme le rapporte le site d’information https://www.huffingtonpost.fr/ dans son édition de la même date. 

En effet, Emmanuel Macron “veut une coopération internationale autour d’un vaccin contre le coronavirus, mais pour l’instant aucune certitude n’existe sur sa découverte”, rapporte le média numérique qui continuant sur sa lancée révèle que le président français s’en garderait bien d’en donner tant que tests et essais sont toujours en cours aux quatre coins du monde”.

Selon Le HuffPost Emmanuel Macron a pris toutes ses distances avec

Donald Trump, le président des Etats-Unis d’Amérique qui avait annoncé avec un

enthousiasme débordant qu’il était “confiant sur le fait que [nous aurons] un vaccin d’ici la fin de l’année”. Fin 2020 donc.

“Personne de sérieux ne me dit que nous aurons des vaccins disponibles d’ici la fin de l’année...Personne de sérieux”, a indiqué le chef de l’Etat français après avoir annoncé que la France abondait un fonds mondial à hauteur de 500 millions d’euros, révèle l’article de Le HuffPost.

On le voit donc que non seulement Emmanuel Macron ne fait mention à aucun moment d’un quelconque vaccin qui a été déjà trouvé, à fortiori imposé aux pays africains. Mais aussi n’aborde même pas la question du vaccin en rapport avec l’Afrique. Ni dans ses prises de paroles publiques ou dans un entretien accordé à un quelconque média.

Ce n’est donc pas juste d’avancer que le président veut contraindre les pays du continent noir à accepter contre leur gré un vaccin. Dans la mesure où aucun pays du monde a annoncé avoir trouvé un vaccin contre la maladie à coronavirus. 



Verdict : Incorrect

A ce jour, aucune information officielle n’a fait état d’un quelconque ultimatum donné par le président français, Emmanuel Macron aux pays africains qui refuseraient de faire vacciner leurs populations. Pis, aucune information officielle n'a fait état d'une campagne de vaccination contre le Covid-19 dans le monde sous l’instigation de la France et notamment.