‘’Atteint d’un cancer pancréatique, le juge constitutionnel vassal de Ouattara et du 3ème mandat s’est éteint! Assurément ce mandat est maudit! Et bien d’autres suivront s’ils ne se repentent pas et demandent la clémence de Dieu’’, voici ce qu’a a annoncé l’avatar très connu des Ivoiriens "Chris Yapi" sur un compte Twitter vers 4h43 (GMT).



Ce tweet est illustré par un visuel conçu à cet effet avec deux images juxtaposées de Mamadou Koné, Président de la Conseil Constitutionnel ivoirien le montre amigri sur une photo et en pleine forme sur l’autre.  Il y est marqué : ‘’Necrologie. Hospitalisé d’un cancer pancréatique, le Président du Conseil Constitutionnel, le Magistrat, Koné Mamadou, est mort’’.


Cette fausse information du supposé décès de Mamadou Koné, très largement partagée sur Facebook et Twitter, mais aussi dans de nombreux groupes Whatsapp, a suscité des interrogations de la part des internautes et des médias. 








En effet, la dernière apparition publique du Président du Conseil Constitutionnel, Mamadou Koné, remonte au 19 mai dernier. C'était lors de la cérémonie d'hommage national à Lauent Dona Fologo, ancien Ministre et ancien Président du Conseil Economique et Social à Abidjan. Il est apparu amaigri, une apparence qui tranche avec sa forme habituelle comme le montre les images de la cérémonie publiées sur le site Abidjan.net le lendemain 20 mai 2021.



Une information du supposé décès démentie par le Service de Communication du Conseil Constitutionnel, joint par RTI Info annonce d’ailleurs une audience avec le Ministre de la Réconciliation Nationale, Kouadio Konan Bertin (KKB) à 11h00 (GMT). Une audience à l’agenda Mamadou Koné ce jeudi 27 mai 2021.