"Il faut aller chercher Poutine au Kremlin comme vous êtes venu me chercher à Abidjan ici". Cette déclaration partagée dans différents groupes WhatsApp, et reprise par plusieurs profils et pages sur Facebook, est attribuée à Laurent Gbagbo, ex-Président de la République de Côte d’Ivoire. L'ex-Président aurait ainsi réagi au conflit entre la Russie et l’Ukraine.  


D’où provient cette déclaration ?

Cette déclaration rendue publique le mardi 1er mars 2022, a enregistré quelques commentaires, likes et partages.






Cf Le lien de la page Facebook en question

Cette déclaration est-elle de Gbagbo ?

Nous avons procédé à la vérification de cette information devenue virale. Nous avons joint le mercredi 02 mars 2022 à 11 Heures 40 minutes Fabrice Lago, plus connu sous le pseudonyme de “Steve Beko” sur Facebook, et par ailleurs membre de la commission Communication et de l’organisation des manifestations du parti présidé par Gbagbo (Parti des peuples africains Côte d’Ivoire). Ce proche collaborateur de Laurent Gbagbo a été catégorique : " le président Laurent Gbagbo ne s’est pas prononcé sur la crise russo-ukrainienne".


En effet, à l'heure et à la date, où nous échangions avec Fabrice Lago, l'Ex-Chef d'Etat n'avait pas produit de déclaration sur la crise entre la Russie et l'Ukraine. Aucun canal de communication du parti de Laurent Gbagbo, ni les médias proches de l’opposition, n’avaient pas fait écho d'une telle information. 


Nous avons également interrogé El Sisko Officiel, qui a relayé cette publication via Facebook sur ses sources de son information. Sa réaction fait penser à un canular"On peut plus rigoler dans ce pays-là. Ce sont mes propres propos", plaisante-t-il.

 

Nous sommes aussi entrés en contact avec Augustin Gbêkpo Mahoulikponto qui a lui aussi relayé la publication. Interrogé sur sa source, Augustin Gbêkpo indique “avec toute franchise” avoir fait du “copier-coller”, reconnaissant que "le président Laurent Gbagbo ne peut pas avancer de tels propos”. 




Conclusion

Laurent Gbagbo n’a jamais tenu ces propos dans la mesure où, on ne retrouve nulle part ces propos dans sa déclaration sur la crise qui oppose la Russie à l’Ukraine rendue publique ce jeudi 03 mars 2022 via la page Facebook de son parti et dans plusieurs médias nationaux qui en ont fait une large diffusion. Cette déclaration qu’on lui attribue est fausse. Elle relève du canular.