Le prince Misuzulu Zulu, 46 ans, a été désigné comme le successeur de son père Goodwill Zwelithini décédé en mars, a annoncé vendredi soir la télévision sud-africaine. 


Le prince a été désigné comme nouveau roi des Zoulous dans le testament de sa mère, la régente Shiyiwe Mantfombi Dlamini, décédée le 30 avril à 65 ans.


Après un demi-siècle de règne, Goodwill Zwelithini est mort le 12 mars à 72 ans, des suites de complications liées à un diabète. Il laissait derrière lui six épouses et 28 enfants, ainsi qu'une délicate bataille de succession. 


"Par la présente, je désigne et nomme Misuzulu Zulu (...) comme mon successeur au trône", affirme le testament de la régente défunte, lu à la télévision par l'avocat Griffiths Madonsela.

La lettre de la reine léguant la monarchie à son fils aîné est datée du 23 mars, la veille de sa nomination comme régente. 


Depuis la mort de la reine, qui était la troisième épouse de Goodwill Zwelithini et la sœur du roi d'Eswatini, Mswati III, diverses factions de la famille royale ont tenté de placer leur favori dans la course au trône. 


Même si le titre de roi des Zoulous n'implique aucun pouvoir exécutif, le charismatique Goodwill Zwelithini exerçait une influence morale certaine sur les quelque 11 millions de Zoulous, un cinquième de la population sud-africaine.