Le Premier ministre du Congo-Brazzaville Clément Mouamba a démissionné mercredi avec son équipe gouvernementale, près de trois semaines après l'investiture du président Denis Sassou Nguesso pour un quatrième mandat, a annoncé jeudi la télévision publique citant un communiqué présidentiel.

 

M. Mouamba a remis "sa démission ainsi que celle de son gouvernement au président de la République", indique le communiqué signé par Florent Ntsiba, directeur de cabinet du chef de l’État. 

 

Le président Denis Sassou Nguesso a "demandé aux membres du gouvernement d’expédier les affaires courantes jusqu’à la mise en place de la nouvelle équipe gouvernementale", selon la même source.

 

Cadre de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC regroupant six pays membres), originaire de la Lékoumou (sud-ouest), M. Mouamba, 77 ans, a été nommé Premier ministre en 2016.

 

Le futur gouvernement du Congo aura plusieurs défis à relever, notamment dans le domaine de la lutte contre la corruption et de l’amélioration des conditions d’accès à l’eau et à l'électricité