Le président sierra léonais Julius Maada Bio a lancé vendredi à Freetown les nouvelles pièces de monnaie et billets de banque du pays ouest-africain, qui perdent trois zéros par rapport aux anciens, en vue de rétablir la confiance dans un contexte d'importante inflation.Le coût des biens et services reste inchangé avec l'introduction de cette mesure, a indiqué la banque centrale dans un communiqué.


Un billet de 10 nouveaux Leones a une valeur identique à celui d'un billet de 10.000 anciens Leones, l'équivalent d'un peu moins d'un dollar américain (0,75 dollar).



"Nous avons supprimé les trois zéros sur les billets, mais la monnaie a la même valeur hier et aujourd'hui", a précisé le président Bio, en lançant l'opération vendredi, au siège de la Banque centrale, dans le centre de Freetown.


Avec ce changement, la Sierra Leone espère gagner en compétitivité sur ses exportations et lutter contre l'inflation qui était d'environ 12% en 2021. Elle souhaite aussi rétablir la confiance dans le Leone pour faciliter la conversion vers d'autres devises.


L'ancien régime monétaire infligeait d'importantes pertes à l'économie du pays avec de grandes quantités de billets nécessaires pour effectuer des transactions simples."Nous avions l'habitude d'aller à la banque avec des sacs pour retirer de l'argent, mais ça n'aura plus lieu", a affirmé à l'AFP Alice Frazer, une femme de 70 ans, après avoir échangé d'anciens billets contre les nouveaux à Freetown, dans une agence de la Banque commerciale de Sierra Leone, un établissement public.


"Nos billets de banque actuels sont trop grands" pour tenir "dans un porte-monnaie et nous dépensons beaucoup d'argent pour imprimer de gros billets", avait dit à la presse Kelfala Murana Kallon, gouverneur de cette banque.


"Nous supprimons les zéros de la honte pour aligner correctement la monnaie", a indiqué à l'AFP Morlai Bangura, directeur de la politique monétaire à la banque de la Sierra Leone.


Il a assuré que les nouveaux billets, plus petits, réduiront les coûts de production, de distribution et de traitement de la monnaie, sans donner le coût de l'opération. Malgré un sol regorgeant de diamants, la Sierra Leone est un des pays les moins développés au monde.


L'ancienne colonie britannique et ses 7,5 millions d'habitants se remettaient encore d'une guerre civile brutale de 1991 à 2002 et de l'épidémie d'Ebola de 2014-2016 en Afrique de l'Ouest quand ils ont été frappés par la pandémie de Covid-19 puis par les conséquences de la guerre en Ukraine.


Depuis l'annonce en août 2021 de l'introduction de la nouvelle monnaie, la banque centrale a sensibilisé le public et déclaré le 30 juin 2022 jour férié pour préparer les systèmes et les transactions à la circulation de la monnaie.


Les Sierra-léonais pourront utiliser l'ancienne et la nouvelle monnaie pendant une période de transition allant jusqu'au 30 septembre. À partir du 1er octobre, seul le nouveau Leone aura une existence légale.

La population pourra ensuite échanger l'ancienne monnaie pour la nouvelle jusqu'au 15 novembre 2022, selon une note publique du gouverneur de la banque centrale, Kelfala Murana Kallon.